Apprentissage : formation théorique et pratique

Entrée en formation

L'apprenti est accepté en CFA seulement après avoir trouvé un employeur.

Il peut entrer en formation dans les 3 mois qui précèdent ou suivent le début du contrat d'apprentissage.

Si ce n'est pas le cas, l'entrée en formation peut avoir lieu à tout moment opportun, au regard du calendrier d'actions mis en place par le CFA.

Durée de la formation

La durée de la formation dépend de la durée du contrat d'apprentissage (entre 1 et 3 ans selon le diplôme préparé).

Volume d'heures

La durée de la formation au CFA varie selon les niveaux de qualification préparés.

Elle doit être au minimum de 400 heures par an en moyenne.

Pour un CAP en 2 ans, la durée est de 800 heures.

Pour un bac professionnel en 3 ans, la durée est de 1 850 heures.

Si le contrat d'apprentissage est conclu pour une durée d'1 an, la durée de formation minimum est de 240 heures.

Ce temps est plus court que celui des formations des lycées professionnels ou technologiques car le temps passé en entreprise est du temps de formation.

La durée maximale peut être portée à 4 ans lorsque la qualité de travailleur handicapé est reconnue à l'apprenti.

Répartition des heures de formation

  • 2 tiers des heures sont consacrés à l'enseignement général (mathématiques, français, législation, économie et gestion, etc.) et technique (technologie, dessin technique, etc.),
  • 1 tiers est consacré à l'enseignement technique et pratique en atelier.

L'apprenti est souvent 1 semaine en CFA pour 2 semaines en entreprise.

Déroulement de la formation

Entretien d'évaluation tripartite

Un entretien d'évaluation du déroulement de la formation est organisé par le CFA dans les 2 mois qui suivent la conclusion du contrat.

Il réunit :

  • l'employeur,
  • le maître d'apprentissage,
  • l'apprenti (et ses parents ou tuteur s'il s'agit d'un mineur),
  • et un formateur du CFA.

L'entretien d'évaluation peut conduire à aménager le déroulement de la formation.

Réorientation de l'apprenti au cours de la formation

Un apprenti engagé dans la préparation d'un bac professionnel peut, au cours de sa 1ère année, écourter sa formation et se réorienter vers la préparation d'un certificat d'aptitude professionnelle (CAP), un certificat d'aptitude professionnelle agricole (Capa) ou un brevet professionnel agricole (BPA).

Validation

En cas de succès, la formation donne lieu à la délivrance d'un diplôme ou d'un titre reconnu comme étant à finalité professionnelle.

En cas d'échec à l'examen, la formation et l'apprentissage peuvent être prolongés d'un an maximum.