Famille d'accueil et accueillant familial : quelles différences ?

Accueillant familial

L'accueillant familial (personne seule ou couple) accueille à son domicile, moyennant rémunération, des personnes âgées ou handicapées adultes. Outre l'hébergement, il prend en charge les repas, le ménage, les courses et les activités de la personne accueillie.

L'accueillant familial doit être titulaire d'un agrément délivré par le président du conseil général de son département.

Il ne doit pas y avoir de lien de parenté entre la personne accueillie et l'accueillant familial.

Deux dispositifs existent :

  • Accueil familial direct dans lequel la personne accueillie rémunère directement l'accueillant familial
  • Accueil familial salarié dans lequel l'accueillant familial est salarié d'un organisme employeur (certains organismes mettent à disposition les logements adaptés à cette forme d'accueil).

Un guide de l'accueil familial pour les personnes âgées et les personnes handicapées explique le dispositif et son fonctionnement.

Famille d'accueil

L'assistant familial est une personne qui, moyennant rémunération, accueille à son domicile, de façon permanente, des enfants et des jeunes majeurs de moins de 21 ans.

L'assistant familial constitue, avec les personnes résidant à son domicile, une famille d'accueil.

L'accueil concerne des jeunes faisant l'objet de mesures de protection de l'enfance ou d'une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.

L'assistant familial doit être titulaire d'un agrément délivré par le président du conseil général de son département.

L’assistant familial est salarié de la personne morale qui lui confie le jeune. Cette personne morale employeur peut être une personne de droit public (Département, hôpital) ou une personne de droit privé (placement familial associatif, établissement privé de santé).