Voyager en Europe

Personnes concernées

Comme Français, vous pouvez entrer et séjourner librement jusqu'à 3 mois au sein de de l'EEE ou en Suisse.

Vous êtes censé disposer de ressources suffisantes.

Les membres de votre famille peuvent voyager dans les mêmes conditions que vous s'ils sont européens.

Si votre famille est non-européenne, les personnes suivantes peuvent vous accompagner :

  • votre époux (se),
  • vos enfants de moins de 21 ans ou à charge,
  • vos parents et grands-parents à charge et ceux de votre époux (se),
  • éventuellement, un autre membre de votre famille selon la législation du pays concerné (partenaire pacsé, concubin...).

Papiers nécessaires pour vous et votre famille française (ou européenne)

Si vous voyagez dans un ou plusieurs pays de l'Espace Schengen

Vous pourrez franchir les frontières sans devoir montrer vos papiers d'identité. Toutefois, munissez-vous de votre carte nationale d'identité (CNI) ou de votre passeport valide pour pouvoir prouver votre identité si besoin (contrôle policier dans le pays, voyage en avion...). Cette règle s'applique aussi à votre famille (y compris vos enfants).

Les 25 pays concernés sont les suivants :

  • Allemagne,
  • Autriche,
  • Belgique,
  • Danemark,
  • Espagne,
  • Estonie,
  • Finlande,
  • Grèce,
  • Hongrie,
  • Islande,
  • Italie,
  • Lettonie,
  • Liechtenstein,
  • Lituanie,
  • Luxembourg,
  • Malte,
  • Norvège,
  • Pays-Bas,
  • Pologne,
  • Portugal,
  • République tchèque,
  • Slovaquie,
  • Slovénie,
  • Suède,
  • Suisse.

Si vous voyagez dans un pays hors espace Schengen

Pour voyager dans un des 6 pays hors Schengen suivants, vous devrez présenter votre carte d'identité ou votre passeport valide à la frontière :

  • Bulgarie,
  • Chypre,
  • Croatie,
  • Irlande,
  • Roumanie,
  • Royaume-Uni.

Cette règle s'applique aussi à votre famille (y compris vos enfants).

Si votre enfant voyage seul ou avec une tierce personne ou un seul parent

L'enfant, qui voyage seul ou accompagné d'un seul parent ou d'une tierce personne, peut devoir présenter un document supplémentaire signé par son ou ses parents l'autorisant à voyager.

Aucune règle n'existe sur ce point dans l'EEE, chaque pays décidant s'il exige ou pas la présentation de documents supplémentaires.

Pour entrer en Suisse, par exemple, l'enfant qui voyage seul muni d'une CNI, doit avoir une déclaration de consentement de ses parents dans laquelle figure son identité.

Avant le départ de votre enfant, vérifiez les conditions exigées par le pays dans lequel il se rend.

A noter :

l'autorisation de sortie du territoire a été supprimée en France.

Papiers nécessaires pour votre famille non européenne

Pour voyager avec vous, les membres non-européens de votre famille doivent détenir :

  • un passeport valide,
  • et, suivant leur nationalité, un visa de court séjour ou un titre de séjour valide délivré par la France (ou un autre pays de l'EEE).

Pour l'entrée dans les pays Schengen, il existe une liste commune des nationalités dispensées de visa.

Pour l'entrée dans les pays hors Schengen, renseignez-vous à l'ambassade ou au consulat de votre pays de destination en France.

Le visa de court séjour (y compris pour les enfants mineurs) doit être demandé avant le départ auprès des autorités consulaires du pays en France.

Le visa est gratuit. Il délivré rapidement (dans les 15 jours sauf exceptions).

Précautions utiles avant le départ

Conserver ou enregistrer une copie de vos documents d'identité

Pensez à photocopier vos documents d'identité avant votre départ et à conserver les photocopies chez vous ou à les confier à des proches.

En cas de perte ou de vol de vos papiers à l'étranger, ces copies vous seront utiles.

En cas de vol ou de perte de vos papiers, vous pourrez télécharger ces pièces à tout moment 24h/24 et faciliter la preuve de votre identité.

S'inscrire sur Ariane

Pensez à vous inscrire sur Ariane, service du ministère des affaires étrangères vous permettant en cas de voyage à l'étranger de vous signaler gratuitement et facilement.

Une fois votre compte créé sur Ariane :

  • vous recevrez des recommandations de sécurité à l'adresse mail que vous avez indiquée si la situation dans le pays le justifie,
  • vous serez contacté en cas de problème grave (catastrophe naturelle...) dans le pays,
  • la personne contact que vous avez désignée pourra être prévenue si nécessaire.

Assistance, assurance pendant le voyage

Vérifiez que vous êtes bien assuré pour votre séjour.

Formalités une fois sur place

Suivant le pays, vous devrez peut-être signaler votre présence dans un certain délai après votre arrivée.

Si vous ne respectez pas cette formalité, une amende pourra vous être infligée.

Si vous êtes hébergé à l'hôtel, au camping ou en auberge, vous devrez remplir un formulaire spécial. Sur la base de vos déclarations, l'hôtel, le camping ou l'auberge se chargera de signaler votre présence aux autorités.

Renseignez-vous avant votre départ à l'ambassade ou au consulat concerné en France pour savoir si une telle formalité est imposée aux voyageurs.

Restrictions à l'entrée et au séjour

Dans des cas très limités, un pays européen peut vous refuser l'entrée pour des motifs d'ordre, de sécurité ou de santé publics.

Votre droit de séjour peut aussi être remis en cause, sous certaines conditions, si vous devenez une charge déraisonnable pour le système d'assistance sociale du pays d'accueil.