Impôt sur le revenu : dispositions à prendre lors du départ à l'étranger

Où se trouve votre domicile fiscal ?

L'imposition est liée, non pas à votre domiciliation ou à votre nationalité, mais à votre domicile fiscal.

Vous serez considéré comme domicilié fiscalement en France si vous y avez votre résidence habituelle ou votre activité professionnelle ou le centre de vos intérêts économiques.

Ces critères s'appliquent successivement et séparément à chaque époux ou partenaire pacsé.

Les conventions fiscales signées par la France avec les autres pays peuvent prévoir des règles particulières.

Quelles formalités accomplir ?

Vous devez déclarer vos revenus auprès du centre des finances publiques qui gérait votre dossier avant votre départ.

Afin de recevoir votre déclaration à votre adresse à l'étranger, n'oubliez pas de l'en informer.

Si vous avez des revenus imposables en France avant et après départ, vous devez remplir les déclarations suivantes :

  • l'imprimé n°2042 comprenant tous vos revenus perçus du 1er janvier à la date de votre départ. N'oubliez pas de préciser votre nouvelle adresse dans le cadre prévu à cet effet, même si l'adresse d'envoi est correcte. Mentionnez également la date de votre départ, même si vous en avez déjà informé votre service des impôts. Si au cours de cette période, vous avez perçu des revenus étrangers, vous devez les déclarer sur l'imprimé n°2047 et les reporter sur l'imprimé n°2042,
  • et l'imprimé n°2042-NR comprenant uniquement vos revenus de source française imposables en France , de votre départ au 31 décembre de l'année de votre départ (par exemple revenus immobiliers).

Vous devez envoyer ces déclarations par courrier à votre centre des finances publiques. Vous pouvez aussi effectuer ces déclarations en ligne.