Assurance-vie : souscription du contrat

Souscription

Choix d'un assureur

Pour souscrire un contrat d’assurance-vie, vous pouvez vous adresser notamment :

  • à un établissement bancaire,
  • ou à une compagnie d’assurance.

Conditions liées au souscripteur

Pour souscrire un contrat d’assurance-vie, vous devez remplir certaines conditions :

  • avoir la capacité juridique de souscrire un contrat (ainsi, les mineurs et les majeurs en tutelle ne peuvent pas souscrire, seuls, un contrat d'assurance-vie),
  • respecter les limites d’âge imposées par votre assureur,
  • vous engager à payer les primes prévues par le contrat.

A noter :

plusieurs personnes peuvent souscrivent ensemble un contrat d'assurance-vie (souscription conjointe).

Conditions liées à l'assuré

L'assuré est la personne dont le décès ou la survie est garanti par le contrat :

  • soit vous êtes à la fois le souscripteur et l’assuré,
  • soit vous souscrivez un contrat en cas de décès d’une autre personne.

Dans ce 2ème cas, l'assuré est protégé par les dispositions cumulatives suivantes :

  • l'assuré doit donner son consentement écrit,
  • et l'assuré doit avoir au moins 12 ans (jusqu'à sa majorité, l'accord écrit des parents ou du tuteur est en outre obligatoire).

Obligations en matière d'information

Obligations de l'assureur

L’assureur doit respecter les obligations suivantes :

  • vous informer et vous conseiller : l’assureur recueille des éléments quant à votre profil familial et financier afin de vous proposer un contrat adapté à votre situation et à vos attentes ;
  • vous remettre une proposition d’assurance (ou projet de contrat) incluant un projet de lettre de renonciation ; ce document précise notamment l’objet du contrat, les obligations respectives de chaque partie, les modalités de désignation du bénéficiaire, les frais facturés, si nécessaire les possibilités et modalités de rachat ou de transfert ;
  • vous remettre une note d’information qui récapitule les caractéristiques essentielles du contrat. Cette note d'information n'est pas obligatoire pour les contrats comportant une valeur de rachat ou de transfert. Dans ce cas, un encadré doit figurer sur la 1ère page du contrat, indiquant clairement ses caractéristiques essentielles.

Obligations du souscripteur

Vous devez remplir de manière exhaustive et sincère le questionnaire médical remis par votre assureur.

Choix du bénéficiaire du contrat

Désignation du bénéficiaire

Vous pouvez désigner un ou plusieurs bénéficiaires selon la procédure indiquée dans votre contrat :

  • par mention dans le contrat d'assurance,
  • ou par testament olographe ou authentique,  
  • ou encore par simple lettre à l'assureur.

Vous pouvez également revenir sur votre choix tout au long du contrat et désigner comme bénéficiaire une ou plusieurs autres personnes.

Acceptation du bénéficiaire

Le bénéficiaire peut manifester son accord concernant cette désignation afin de lui donner un caractère irrévocable.

Toutefois, il ne peut faire cette démarche qu'à l'issue d'un délai de 30 jours à partir de la conclusion du contrat.

Possibilité de renoncer à un contrat une fois signé

Procédure

Une fois le contrat signé, vous avez 30 jours pour revenir sur votre décision, par lettre recommandée avec avis de réception.

Ce délai court à partir de la date à laquelle vous avez été informé de la conclusion du contrat.

Ce délai de 30 jours peut être prolongé si les informations et documents obligatoires ne vous ont pas été remis.

Conséquences de la renonciation

L'assureur vous restitue l'intégralité des sommes versées sur le contrat dans les 30 jours qui suivent la réception de la renonciation.

Passé ce délai, les sommes produisent des intérêts au taux légal majoré de 50% durant les 2 premiers mois, puis au-delà de ce délai, au double du taux légal.