Comment financer l'achat ou la construction d'un logement ?

Quels éléments constituent l'apport personnel ?

Votre apport personnel peut être constitué notamment par :

  • vos propres économies,
  • vos placements sur un compte épargne logement (CEL) ou un livret ( livret A, d'épargne populaire ou de développement durable),
  • l'épargne acquise au titre de la participation dans l'entreprise.

Quels prêts me permettre d'acheter mon logement ?

Vous pouvez obtenir, sous conditions, différents types de prêts, notamment :

  • prêt épargne logement, obtenus grâce à un plan d'épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL),
  • prêt à taux zéro renforcé (PTZ+),
  • prêt conventionné d'accession sociale (PAS),
  • prêt Action logement (ex-1% logement),
  • prêt accordé par une caisse de retraite ou une mutuelle,
  • prêt accordé aux fonctionnaires,
  • prêt classique, accordé par une banque,
  • prêts relais (prêts contractés dans l'attente de la vente du logement précédent).

Quels éléments prendre en compte dans mon financement ?

Le financement d'une opération immobilière englobe généralement plusieurs éléments.

Ainsi, il peut comporter et combiner notamment :

  • l'achat du logement,
  • l'achat du terrain,
  • la construction du logement,
  • des travaux sur le logement,
  • les frais de négociation ou un commissionnement si vous utilisez les services d'un agent immobilier,
  • les frais de notaire,
  • les frais liés à l'emprunt (frais de dossier, d'hypothèque...).

Quel est le taux d'endettement maximum ?

Le taux d'endettement se détermine en effectuant le rapport entre :

  • les charges (remboursement des emprunts, pensions à verser, charges du logement...),
  • et les revenus du ménage.

Il n'y a pas de taux maximum d'endettement, mais il est coutume de considérer que votre endettement ne devrait pas dépasser le tiers de vos revenus.