Combien coûte un visa pour entrer en France ?

Bénéficiaires de la gratuité du visa

La gratuité des frais de visa concerne principalement les demandeurs suivants.

Au titre de la famille

  • L'époux de Français
  • Le membre de famille non européen d'un Européen (autre que Français) ou Suisse

Au titre du travail

  • Le travailleur saisonnier
  • Le travailleur salarié turc, serbe ou monténégrin et sa famille bénéficiaire d'un regroupement familial
  • Le scientifique-chercheur
  • L'enseignant de français
  • L'assistant ou le lecteur de langue étrangère
  • Certains bénéficiaires d'un visa vacances-travail
  • Le titulaire d'un passeport diplomatique ou de service ou d'un laissez-passer de l'Organisation des Nations Unies

Au titre de la scolarité

  • Les écoliers, les étudiants (3e cycle compris) et leurs enseignants en séjour d'études
  • L'étudiant boursier du gouvernement français ou d'un gouvernement étranger ou d'une fondation étrangère

Au titre d'une invitation ou de soins

  • L'invité d'une organisation intergouvernementale ayant son siège en France
  • L'ancien combattant possédant un carnet de soins gratuits venant en France pour un traitement médical

Coût pour les autres demandeurs

L'étranger, ne bénéficiant pas de la gratuité du visa en raison de sa qualité, doit payer des frais qui différent suivant qu'il demande un visa Schengen ou de long séjour.

Pour une demande de visa de transit ou court séjour Schengen

Certains demandeurs des pays de l'Est payent un tarif réduit.

Pour une demande de visa de long séjour pour la France

À l'exception de l'enfant adopté, il n'y a pas de tarif réduit pour les enfants mineurs qui demandent un visa de long séjour.

Paiement et remise d'une quittance

Le montant des droits de visa doit être réglé au service des visas au moment du dépôt de la demande.

Dans les pays où l’État a confié la réception des demandes à un prestataire privé, les frais de dossier doivent être versés à ce prestataire. Ce dernier peut aussi réclamer à l'étranger des frais de service supplémentaires.

Après paiement, une quittance avec mention du montant versé est remis au demandeur.