L'établissement scolaire a-t-il un rôle en matière d'éducation à la sexualité ?

Apprentissage d'un comportement responsable

L'éducation à la sexualité en milieu scolaire contribue à l'apprentissage d'un comportement responsable, dans le respect de soi et des autres.

Elle vise en particulier à renforcer l'éducation au respect mutuel et à l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.

Cela consiste notamment à :

  • apporter à l'élève des informations objectives et des connaissances scientifiques,
  • identifier les différents aspects de la sexualité (culturelle, sociale, juridique...),
  • développer un esprit critique,
  • identifier les situations de violences sexistes,
  • développer des comportements responsables individuels et collectifs (prévention, protection...),
  • faire connaître les sources spécifiques d'informations et d'aide, à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement.

Mise en œuvre de l'éducation à la sexualité

L'éducation à la sexualité n'est pas une discipline d'enseignement, mais elle est développée à travers tous les enseignements.

Elle ne se substitue pas à la responsabilité des parents et des familles.

Au collège et au lycée, chaque année, 3 séances d'éducation à la sexualité sont mises en place.

Ces séances sont organisées par des personnels volontaires formés.

La durée des séances et la taille des groupes sont adaptées à chaque niveau.

Prévention des risques

Information des élèves

L'information consiste à informer les adolescents

  • sur les risques qu'ils peuvent encourir
  • et sur les moyens à leur disposition pour s'en protéger.

Cette information peut avoir lieu

  • lors des séances annuelles,
  • au cours des enseignements
  • ou lors d'actions éducatives spécifiques, en particulier pendant la journée du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida.

Mise en place de distributeurs de préservatifs dans les lycées

Chaque lycée public doit être équipé d'au moins un distributeur automatique de préservatifs, pour faciliter l'accès de chaque lycéen aux moyens de protection existants.

Contraception d'urgence

Dans un but de prévention des grossesses précoces non désirées, le protocole national sur la contraception d'urgence en milieu scolaire a été mis en place. Il détermine en particulier les modalités d'administration de la contraception d'urgence non soumise à prescription obligatoire ni à autorisation parentale.