Collège : orientation après la classe de 3ème

Voies d'orientations après la classe de 3ème

La classe de 3ème est une année privilégiée pour que le collégien précise son projet personnel d'étude. Il pourra en particulier choisir une des 3 voies d'orientation possibles.

Première année du certificat d'aptitude professionnel (CAP)

Cette orientation forme en 2 ans des jeunes à des techniques pointues pour exercer un métier déterminé.

La formation associe enseignement général et formation professionnelle. Son but est l'insertion professionnelle.

Cependant, à l'issue du diplôme, l'élève peut intégrer une classe de première professionnelle.

Classe de seconde professionnelle

Cette orientation va amener l'élève vers un baccalauréat professionnel à l'issue d'un cycle de 3 années de formation.

Il existe environ 75 spécialités de baccalauréat professionnel et il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre une formation supérieure à l'issue d'un de ces diplômes.

Classe de seconde générale et technologique

En seconde générale, l'élève devra choisir, en plus des enseignements du tronc commun, 2 enseignements d’exploration.

2 heures d'accompagnement personnalisé lui permettront notamment de choisir entre la préparation :

  • d'un baccalauréat général,
  • ou d'un baccalauréat technologique.

Décision d'orientation : au troisième trimestre

Au 3ème trimestre de la classe de 3ème, la famille de l'élève demande le passage dans l'une des 3 voies d'orientation ou le redoublement.

Le conseil de classe y répond en prenant en compte le bilan de l'élève.

Si la demande de la famille est acceptée par le conseil de classe

Si la décision du conseil correspond à la demande de la famille, la proposition est notifiée à la famille.

Le choix des options de seconde générale et technologique, des spécialités de CAP et de baccalauréat professionnel appartient à la famille.

Dans l'enseignement public, les inscriptions en seconde (générale, technologique, professionnelle) ou en première année de CAP sont soumises à une commission d'affectation.

Si la demande de la famille est rejetée par le conseil de classe

Si le conseil est en désaccord avec la demande de la famille, un entretien avec le chef d'établissement est proposé à la famille.

Si cet entretien ne permet pas d'obtenir un accord, le chef d'établissement notifie sa décision motivée à la famille, qui dispose de 3 jours pour faire appel de cette décision devant la commission.

La décision de la commission d'appel est définitive.

Le choix des options de seconde générale et technologique, des spécialités de CAP et de baccalauréat professionnel appartient à la famille.

Dans l'enseignement public, les inscriptions en seconde (générale, technologique, professionnelle) ou en première année de CAP sont soumises à une commission d'affectation.

A noter :

à titre expérimental dans certains collèges, si la demande de la famille est rejetée par le conseil, le chef d'établissement doit rencontrer la famille. Si à l'issue de cet entretien celle-ci maintient son choix d'orientation, celui-ci devient définitif.