Quelle assurance en cas de prêt d'un véhicule entre particuliers ?

Conditions pour prêter son véhicule

Un propriétaire peut prêter son véhicule, quelle que soit la personne qui conduit, à condition :

  • qu'elle ait un permis valide,
  • et qu'elle utilise le véhicule dans les conditions prévues au contrat.

Cependant, le contrat d'assurance peut limiter les garanties et majorer la franchise dans le cas où le véhicule serait impliqué dans un accident responsable.

Comment faire ?

Vous devez vérifier avant que le prêt du véhicule est autorisé par votre contrat. Vous pouvez également interroger votre assureur pour cela.

S'il n'est pas couvert, vous pouvez demander à votre assureur de l'ajouter à votre contrat en établissant un avenant.

Prêter un véhicule à un tiers engage la responsabilité du propriétaire assuré.

Plusieurs situations de prêt du volant sont possibles selon les contrats des compagnies d'assurances :

  • prêt de véhicule sans restriction : aucune majoration de franchise ne vous sera appliquée en cas de sinistre,
  • prêt de véhicule avec majoration de franchise : votre franchise sera plus élevée en cas de sinistre,
  • prêt de véhicule à un tiers, sauf aux conducteurs novices définis dans les conditions générales du contrat,
  • interdiction de prêt de véhicule à un tiers, sauf ascendants, descendants, membres de la famille,
  • interdiction totale de prêt du véhicule.

Donc, avant de prêter votre véhicule, vérifiez dans votre contrat d'assurance automobile dans quelles conditions vous pouvez le faire.

En cas d'accident