Coût d'une inscription dans l'enseignement supérieur

Frais d'inscription

Cumul des frais d'inscription et application du taux réduit

L'étudiant, qui s'inscrit dans plusieurs établissements d'enseignement supérieur pour préparer simultanément plusieurs diplômes différents, doit régler des droits d'inscription pour chaque diplôme.

L'étudiant, qui s'inscrit dans un même établissement pour préparer plusieurs diplômes, doit régler :

  • le 1er droit de scolarité au taux plein,
  • et les autres droits au taux réduit.

Si ces droits de scolarité ont des taux différents, le droit de scolarité réglé en premier est celui dont le montant est le plus élevé.

Par dérogation, les étudiants qui sont autorisés, sans avoir totalement validé une année d'études, à s'inscrire dans une autre année d'études, règlent seulement les droits de scolarité prévus pour cette dernière année.

Licence, master, doctorat...

Diplômes de médecine, pharmacie, d'odontologie, maïeutique et paramédicaux

A noter :

les droits de scolarité pour les établissements d'enseignement supérieur agricole publics et ceux relevant du ministère de la culture et de la communication sont fixés par des arrêtés spécifiques.

Transfert d'inscription

Quand un étudiant transfère son inscription entre 2 établissements, une somme de 23 € est retenue par le 1er établissement au titre de la gestion de l'inscription et de son transfert.

Si ce transfert intervient à la fin du 1er semestre ou après, la moitié de ses frais de scolarité sont reversés à son nouvel établissement d’accueil.

Règlement

Les frais d'inscription doivent être réglés en une seule fois.

Toutefois, les établissements peuvent proposer aux étudiants un règlement des frais en 2 ou 3 fois (par semestre). Renseignez-vous auparavant auprès de l'établissement.

Exonération des droits d'inscription

Sont exonérés du paiement des droits d'inscription dans les universités :

  • les étudiants boursiers du gouvernement français,
  • les pupilles de la nation.

À leur demande et au vu de leur situation personnelle, certains étudiants peuvent également bénéficier de la même exonération (notamment les réfugiés et les travailleurs privés d'emploi).

Les décisions d'exonération sont prises par le président de l'établissement, en application de critères fixés par le conseil d'établissement, dans la limite de 10 % des étudiants inscrits (hors étudiants boursiers et pupilles de la nation).

Sécurité sociale étudiante

Le montant de la cotisation à la sécurité sociale étudiante est de 215 € pour l'année universitaire 2015-2016.

Elle est payée en même temps que les droits d'inscription. Elle peut être réglée en 3 fois.

Médecine préventive

Le droit annuel représentant la participation des étudiants aux dépenses de la médecine préventive de l'enseignement supérieur est fixé à 5,10 € par étudiant pour l'année universitaire 2015-2016.