Musique et films légaux sur internet

Définition de l'offre légale

Chaque internaute cherchant des films ou de la musique doit vérifier qu'il ne s'agit pas d'un téléchargement illégal.

Rémunération des artistes et producteurs

Une offre légale de films ou de musique sur internet assure la rémunération des artistes et producteurs (via les droits d'auteurs).

Cette offre peut être payante ou gratuite. Dans ce cas, la rémunération est assurée par la publicité.

À l'inverse, un site payant est illégal si les artistes et producteurs ne perçoivent pas leur part.

Sites labellisés

Certains sites légaux possèdent le label Offre légale Hadopi (qui remplace le label PUR).

La Hadopi a fixé une liste de tous les sites possédant ce label.

Toutefois, un site peut être légal sans avoir ce label.

Le CNC édite également un moteur de recherche permettant de savoir si un film est disponible sur certains sites légaux. Cependant, certains sites légaux ne sont pas pris en compte par ce moteur.

Se procurer des films ou des séries

Principe

Il existe trois façons de se procureur une œuvre :

  • la location : l'internaute télécharge l’œuvre mais devra la visionner dans un délai déterminé. Après ce délai, la vidéo sera illisible,
  • le streaming : l'internaute regarde directement l’œuvre sans la télécharger mais il ne gardera pas de fichiers,
  • l'achat : l'internaute télécharge une œuvre et peut la conserver définitivement.

Le paiement peut se faire à l'unité (on paie pour tel film ou telle série) ou par abonnement (on paie un forfait pour visionner tout ou partie du catalogue). Généralement, une offre par abonnement propose des œuvres en streaming, le paiement à l'unité concerne les locations ou l'achat.

On parle souvent de vidéo à la demande ou VOD (video on demand) et de vidéo à la demande par abonnement ou SVOD (subscription video on demand)

Sites ouverts à tous les internautes

De nombreux sites internet proposent une offre de films et de séries à l'unité ou par abonnement. Ils sont accessibles à tous les internautes.

Leur catalogue est disponible sur un ou plusieurs supports : ordinateurs, tablettes, smartphones voire les consoles de jeux les plus récentes.

Il est également possible de se procurer un boîtier donnant accès à des œuvres à l'unité ou par abonnement depuis sa télévision. Ce boîtier doit être relié à une connexion internet existante. Il reste utilisable en cas de changement de fournisseur d'accès à internet.

Sites réservés à certains internautes

Les fournisseurs d'accès proposent généralement une offre réservée à leurs abonnés.

Le catalogue est accessible à partir de sa télévision grâce à une option spéciale.

Le paiement peut se faire à l'unité. Il est également possible de souscrire à un abonnement dont le prix s'ajoute au prix de l'abonnement de base.

Séries et téléfilms diffusés à la télévision

Certaines chaînes proposent de revisionner gratuitement des téléfilms et séries déjà diffusés à l'antenne. C'est ce qu'on appelle la télévision de rattrapage.

Après la diffusion d'un épisode de série ou d'un téléfilm, celui-ci est disponible uniquement pour le visionnage sur le site web de la chaîne. Généralement, la vidéo n'est plus disponible passé un certain délai.

A noter :

cette possibilité s'applique seulement aux œuvres produites pour la télévision. Les films sortis en salles puis diffusés par la chaîne ne sont pas concernés.

Se procurer de la musique

Gratuitement

Il est possible de trouver gratuitement et légalement de la musique. Les œuvres sont diffusées par les artistes eux-mêmes, leurs producteurs ou des sites autorisés.

Généralement, ces sites proposent uniquement des morceaux en écoute. Ils ne permettent pas de télécharger et de conserver les morceaux. Ils sont financés par la publicité.

En outre, il est possible de visionner des clips musicaux sur les sites de vidéos. Le financement se fait également par la publicité.

En payant

De nombreux sites web permettent d'écouter de la musique de façon illimitée et sans publicité moyennant un abonnement. Ils proposent le plus souvent une offre gratuite mais restreinte en parallèle.

Certains opérateurs de téléphonie mobile proposent également une option payante permettant l'écoute de musique à partir de son téléphone. L'écoute de musique peut être limitée par le forfait de données fixé par l'abonnement de base.

D'autres sites permettent d'acheter des morceaux musicaux. L'œuvre devient ainsi la propriété de l'internaute qui peut l'écouter sur un autre support.

Utilisation des œuvres

Copie privée

Un film ou un album légalement téléchargé peut être copié pour un usage limité au cercle privé et familial. C'est le principe de la copie privée.

Il est donc permis de copier un morceau de musique téléchargé depuis son ordinateur pour l'écouter sur son lecteur MP3.

Pour les films, il peut exister une protection empêchant toute copie à partir du fichier téléchargé. Pour obtenir une copie gratuite et légale, il est possible de télécharger à nouveau le film à partir du site d'achat.

La rémunération des artistes et producteurs est assurée par une taxe dite de rémunération pour copie privée prélevée directement sur le prix des tablettes, disques durs, clés USB ou lecteurs MP3. Les vendeurs de ces matériels doivent porter à la connaissance des clients le montant de la taxe propre à chaque support.

Diffusion publique

La plupart des sites de visionnage ou d'écoute musicale sont réservés à un usage strictement privé. La diffusion publique à partir de ces sites n'est pas autorisée. Que ce soit dans un commerce, un restaurant ou tout autre établissement recevant du public. Et ce, même si on paye un abonnement.

Certains sites d'écoute musicale permettant cependant une diffusion en public. En plus de l'abonnement à une telle offre, il est nécessaire de payer une redevance spécifique.