Impôt sur le revenu - Pension alimentaire versée à un ascendant (déduction)

Conditions à remplir

Vous pouvez déduire de vos revenus une pension alimentaire si elle remplit les 3 conditions suivantes :

  • Elle est destinée à un ascendant envers lequel vous avez une obligation alimentaire.
  • Elle se limite à couvrir les besoins essentiels de votre parent (nourriture, logement, santé...).
  • Elle est proportionnée à vos ressources, compte tenu de vos charges.

Forme de la pension alimentaire

Vous pouvez verser une pension alimentaire sous plusieurs formes :

  • En argent (chèques, virement...)
  • En payant à la place de votre parent diverses dépenses (frais médicaux, frais de maison de retraite...)
  • En hébergeant votre parent ou en mettant à sa disposition un logement

Montant de la déduction

Cas général

Si les conditions sont remplies, vous pouvez déduire une pension alimentaire à condition de pouvoir justifier vos versements (relevés bancaires...) et la réalité des dépenses supportées (factures...).

Le montant n'est pas plafonné.

Si l'ascendant est hébergé à votre domicile

Vous pouvez déduire une somme forfaitaire de 3 407 €.

Si votre ascendant a plus de 75 ans, vous pouvez déduire de vos revenus 3 407 € à condition que ses ressources ne dépassent les plafonds suivants :

Si ce montant forfaitaire vous semble insuffisant, vous conservez la possibilité de déduire le montant effectif des dépenses effectuées. Mais dans ce cas, vous devez pouvoir les justifier.

Déclaration

Pour remplir votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter la notice explicative ainsi que la brochure pratique de l'impôt sur le revenu .

Vous devez indiquer le montant des pensions à déduire sur votre déclaration.

Les justificatifs sont à conserver en cas de demande de l'administration fiscale.