Carnet de santé de l'enfant

Délivrance du carnet de santé

Le carnet de santé est délivré gratuitement au moment de la déclaration de naissance :

  • soit par l'officier d'état civil de la mairie,
  • soit par l'officier d'état civil d'un hôpital public lorsque celui-ci dispose d'une permanence au sein du service maternité pour enregistrer les déclarations de naissance.

À défaut, il peut être demandé au service départemental de protection maternelle et infantile (PMI).

Utilisation du carnet

Il doit être conservé par les parents ou la personne ayant la charge de l'enfant ou de l'adolescent. Son utilisation n'est plus obligatoire à partir de 16 ans.

Confidentialité du contenu

La consultation du carnet de santé de l'enfant est soumise à l'accord de ses parents.

Elle est réservée aux professionnels de santé dans le cadre de soins ou d'actes de prévention qu'ils lui délivrent à l'enfant. Le professionnel qui inscrit une information dans le carnet est tenu de s'identifier par le cachet de son cabinet et par sa signature.

Les données personnelles qui y sont inscrites sont confidentielles et couvertes par le secret professionnel.

Dans le cas où le carnet doit être confié à l'enfant ou à un accompagnateur, il est conseillé de le faire sous enveloppe fermée, portant la mention secret médical.

Utilisation du carnet comme certificat de vaccination

Deux doubles pages insérées dans le carnet de santé sont consacrées aux vaccinations et portent chacune un numéro de formulaire (cerfa n°12594*01 et n°12595*01). Leur photocopie a valeur de certificat de vaccination. Ainsi, le carnet n'a pas à être présenté lors de l'inscription à l'école ou dans une collectivité.

Perte du carnet

La mairie peut délivrer un nouveau carnet de santé à faire remplir par le médecin traitant en fonction de son dossier médical.